Euro21
Projet Euro21
Projet Euro21

EURO 21 : Une voie pour nos territoires

Accueil du site > Les études > Etude Egis > La situation actuelle > La RN21 > Le niveau de service de la RN21 > Un axe marqué par de nombreuses traversées d’agglomération

Un axe marqué par de nombreuses traversées d’agglomération

Le niveau d’aménagement de la RN21 est faible. La grande majorité de l’itinéraire est aménagée en 2 x 1 voie. Aucune section n’est aménagée en 2 x 2 voies.

L’écoulement du trafic est contraint car la RN21 traverse de nombreuses agglomérations. Ceci pénalise fortement les temps de parcours et dégrade le niveau de service pour les usagers.

L’analyse des caractéristiques des différents tronçons permet de pointer les sections qui posent aujourd’hui le plus de problèmes :

  • Bon niveau de service (route à 2 x 1 voie express, avec des créneaux de dépassement, sans traversée de centres urbains) ;
  • Niveau de service moyen (route à 2 x 1 voie classique, avec des possibilités de dépassement limitées et des vitesses de circulation qui se dégradent) ;
  • Mauvais niveau de service (route à 2 x 1 voie classique, sans possibilités de dépassement et avec de nombreuses traversées de centres villes).

Le mauvais niveau de service dans les agglomérations traversées se manifeste de la façon suivante :

– Une vitesse moyenne de circulation nettement dégradée ; – Des temps de parcours qui peuvent varier de façon très sensible en fonction de la charge de trafic ; – De fortes difficultés pour dépasser les véhicules lents, liées à la densité du trafic ; – Un itinéraire hétérogène et discontinu, alternant les sections urbaines et les sections en rase campagne ; – Un itinéraire accidentogène, pour les usagers comme pour les riverains.

La vitesse moyenne relevée sur la RN21 est de 62 km/h.

A titre de comparaison, entre Tarbes et Limoges, en empruntant l’A64 via Toulouse puis l’A20, le temps de parcours relevé par via-michelin est de 4 h 10 pour 440 kilomètres (110 km/h de moyenne sur parcours entièrement autoroutier.)