Euro21
Projet Euro21
Projet Euro21

EURO 21 : Une voie pour nos territoires

Les autoroutes ferroviaires

Suite à l’adoption de la loi de programmation du Grenelle Environnement, un plan de développement du fret ferroviaire a été lancé par le Ministère en charge des transports en septembre 2009, avec notamment pour objectif « d’offrir une alternative systématique à tous les camions internationaux, les camions longues distances et les franchissements alpins et pyrénéens ».

Dans ce cadre, le plan reconnait que les autoroutes ferroviaires (transport des camions sur les trains pour franchir une zone sensible ou parcourir de longues distances sur des grands axes de trafic) constituent une réponse adaptée.

  • Opérationnelle depuis 2007, l’autoroute ferroviaire Perpignan- Luxembourg va voir son offre renforcée : avant fin 2009, passage de 6 à 12 trains par semaine et nouvelle augmentation des fréquences en 2010 pour atteindre des trains cadencés toutes les 4 heures. Ceci permettra de transporter entre 100 000 et 120 000 remorques par an (15 000 remorques déjà acheminées jusqu’à aujourd’hui).
  • Mise en service en 2011 de l’autoroute ferroviaire atlantique entre le sud Aquitaine (Mouguerre) et le Nord-Pas-de-Calais (pouvant être prolongée vers le Pays Basque espagnol). La fréquence initiale est prévue à 4 à 5 allers-retours par jour (soit un retrait de 100 camions par jour de la route), avec comme objectif de la porter à une dizaine de navettes quotidiennes en 2020 (permettant de transporter environ 100 000 poids lourds), après la mise en service de la LGV Tours- Bordeaux et de tous les travaux connexes.