Euro21
Projet Euro21
Projet Euro21

EURO 21 : Une voie pour nos territoires

Les points de passages routiers

Le réseau routier transpyrénéen est constitué de 27 routes transfrontalières de catégories et de niveaux de service variables.

Les deux principaux points de passages sont situés sur les deux façades maritimes :

  • sur la façade atlantique, l’AP8-A63 rejoint Bordeaux puis au-delà Paris,
  • sur la façade méditerranéenne, l’AP7-A9 se situe dans le prolongement de l’arc méditerranéen et de la vallée du Rhône en direction notamment du Benelux et de l’Allemagne.

Ces deux axes sont reliés via Toulouse et les autoroutes A62 ou A64 et A61.

Depuis quelques années, ces deux axes « historiques » sont concurrencés par les ouvertures successives de l’A75 et de l’A20 qui présentent l’avantage d’être gratuites sur une grande partie de leur itinéraire et génèrent donc du report de trafic Nord-Sud : itinéraire A20-A61-A9 via Toulouse et itinéraire A75-A9 via Millau (même si la jonction A75-A9 est à ce jour encore incomplète).

Parmi les nombreux points de passages centraux existants, certains présentent un niveau de service plus important :

  • la RN 20 entre Bourg-Madame et Puigcerda,
  • la RN 22 vers Andorre et la Seu d’Urgell,
  • la RN 125 entre Saint-Béat et Vielha.

Trois autres points de passages significatifs sont à mentionner : la RN 134 par le tunnel du Somport, la RD929 sur l’axe Lannemezan-Bielsa et la RD20 au niveau de Landibar – Dancharia.

Par ailleurs, il convient de noter que le tunnel du Somport est le seul qui soit agréé pour le transport de matières dangereuses.