Euro21
Projet Euro21
Projet Euro21

EURO 21 : Une voie pour nos territoires

La nouvelle gare TGV d’Agen rive gauche

La gare d’Agen est actuellement la deuxième gare d’Aquitaine avec 1,2 million de voyageurs par an, dont 400.000 voyageurs TGV.

Le rapport d’orientations du Conseil Régional d’Aquitaine du 14 décembre 2009 "un grand projet ferroviaire pour l’Aquitaine" note également : "c’est la gare en Aquitaine où peut être observé le plus fort taux de correspondances entre les trains et cars régionaux et le TGV :

  1. Avec les T.E.R. de la ligne Bordeaux-Toulouse et de la ligne Agen- Périgueux,
  • Avec les lignes de cars SNCF de Villeneuve-Agen, Agen-Auch...
  • C’est la raison pour laquelle la Communauté d’Agglomération a décidé, dès 2005, le réaménagement de la gare centrale d’Agen en un pôle d’échange multimodal où convergeront les réseaux de bus urbains et de cars SNCF et où l’espace sera redistribué pour faciliter l’accès des piétons et le stationnement des cyclistes, des automobilistes et des taxis.

L’étude de la desserte de l’agglomération d’Agen (juin 2009), prévoit que le nombre de voyageurs pourrait doubler (environ 2,5 millions par an lorsque la LGV sera réalisée, à l’horizon 2018, avec au moins 10 TGV par jour et le développement de l’offre des trains régionaux par le cadencement des TER sur la ligne libérée des TGV) et qu’environ 1 400 places de stationnement seront nécessaires pour le stationnement longue durée des usagers du TGV (au détriment de la clientèle des commerces du centre-ville).

C’est donc pour éviter la congestion du centre-ville d’Agen en matière de circulation et de stationnement, pour permettre du développement économique avec la réalisation d’une vaste zone d’activités et d’un quartier d’affaires autour de la future gare TGV et pour diminuer le coût de la desserte TGV de la gare Agen centre (qui aurait nécessité deux ponts ferroviaires et une vingtaine de kilomètres de lignes de raccordement) que le Comité de Pilotage des GPSO (Grands Projets du Sud-Ouest) a décidé, le 11 janvier 2010 :

  • l’implantation de la gare TGV d’Agen en rive gauche de la Garonne, entre Roquefort, Brax et Sainte-Colombe-en-Bruilhois,
  • la réalisation d’une liaison ferroviaire entre la gare centrale d’Agen et la future gare TGV d’Agen rive gauche, qui sera située à environ 7 kilomètres du centre-ville (6 minutes en TER).

La carte ci-dessous montre l’implantation du projet.